Validation des acquis d’expérience : prenez les devants !

Vous êtes en poste depuis maintenant plusieurs années. Votre savoir-faire est reconnu et l’on écoute volontiers vos conseils sur le sujet que vous maîtrisez. Toutefois, lorsque vous demandez une augmentation de salaire, la réponse qui vous ai faite met fin à toutes discussion. Vous n’avez pas de diplôme qui pourrait conforter cette expérience irremplaçable. La validation des acquis d’expérience est sans doute un sujet qui vous concerne.

La validation d’acquis de l’expérience : mettez votre CV à jour

Tout d’abord, il faut bien dire que l’on peut rencontrer très souvent le cas de figure évoqué plus avant. Si l’expérience acquise permet d’obtenir la reconnaissance de son employeur, elle reste moins impactante quand elle n’est pas croisée avec un diplôme correspondant. La validation des acquis d’expérience est un dispositif légal qui permet d’obtenir cette certification professionnelle manquante.

validation des acquis d'expérience

Validez vos compétences

En premier lieu, un rendez-vous avec un conseiller VAE s’impose. Celui-ci est disponible dans un des points Relais VAE de votre commune ou de votre département. Ensembles, vous procéderez à la préparation du parcours de validation des acquis d’expérience. En premier lieu, vous constituerez un dossier de demande à envoyer à l’organisme certificateur. Dans un second temps, celui-ci renverra la date de délibération du jury.

Une fois réuni, ce jury va rendre une décision pour la validation des acquis d’expérience dont vous avez fait la demande.

Votre dossier peut être entièrement ou partiellement validé, voire même refusé si le contenu n’est pas pertinent. Dans le premier cas, l’organisme vous remet un livret mentionnant les compétences reconnues et attribuées.

Cette validation des acquis de l’expérience vous permet maintenant de sécuriser votre poste de travail. Il est temps de mettre à jour votre CV.

Et si vous renouveliez également votre demande d’augmentation ?